Traitement des fractures articulaires instables du radius distal apport arthroscopique.

CAMUS VAN OVERSTRAETEN (10min)

Cliquez-ici pour voir la communication complète

Les traumatismes du poignet sont extrêmement fréquents (6% des accidents de travail). Parmi les fractures qui représentent 25% des lésions ostéo-articulaires du poignet, les fractures articulaires du radius posent le plus de difficultés thérapeutiques.

L’apport combiné de l’arthroscopie permet

- de contrôler la réduction et la fixation des fragments,

- de réaliser le bilan de stabilité intracarpienne et du complexe fibro-cartilagineux triangulaire

- de contrôler la stabilisation inter-osseuse et la réinsertion éventuelle du TFCC

La voie antébrachiale de Henri offre une voie arthroscopique antérieure « royale ».

Quelques trucs et astuces sont décrits au cours d’une casuistique.

En conclusion, l’arthroscopie du poignet est une technique particulièrement utile dans le management des fractures articulaires du radius distal.