Lésions du poignet et sport

E. Camus (Polyclinique du Val de Sambre - Maubeuge), L. Van Overstraeten (Hand and Foot Surgery Unit - Tournai (B))

Chacun sait qu’une activité sportive peut être pourvoyeuse de troubles fonctionnels de l’appareil locomoteur. En ce qui concerne le poignet et la main, les troubles traumatiques les touchent les articulations, les muscles et les tendons, de façon aiguë ou chronique. Il est intéressant d’avoir à l’esprit les lésions les plus fréquentes, celles rares mais graves dont il ne faut pas rater le diagnostic, les lésions spécifiques à un sport. Il faut noter que dans leur prise en charge l’arthroscopie prend de plus en plus de place.

Parmi les lésions les plus fréquentes, nous traiterons des fractures du scaphoïde, du radius, du cinquième métacarpien, des entorses IPP des doigts longs, des lésions tendineuses des doigts.

Parmi les lésions rares mais graves, il faut citer les traumatismes instables du carpe, les fractures articulaires des doigts, les lésions des tendons moteurs du poignet, les gelures de la main en montagne.

Certaines lésions rares peuvent faire errer le diagnostic, mais celui-ci peut être plus facile si l’on prend en compte le sport pratiqué.

L’arthroscopie paraît maintenant incontournable dans le management des traumatismes intracarpiens. La difficulté est de sensibiliser les médecins de première ligne pour qu’une lésion ligamentaire instable puisse être traitée dans les six semaines.


Everybody knows that sports activity may provide functional disorders of the locomotor apparatus. As regards the wrist and hand, the traumatic disorders affect the joints, muscles and tendons, in acute or chronic conditions. It is interesting to have in mind the lesions the most frequent, those rare but serious which we must not miss the diagnosis, the specific lesions to a sport. It should be noted that in the care arthroscopy takes more place.

Among the most frequent lesions, we will discuss the fractures of scaphoid, radius, fifth metacarpal, PIP long fingers sprains, tendon lesions of the fingers.

Among the lesions rare but serious, we need to cite the instable trauma of carpus, articular fractures of the fingers, lesions of the wrist tendons, frostbite of the hand in mountain.

Some lesions rare may make wander the diagnosis, but the latter may be easier if one takes into account the sport practiced.

Arthroscopy now seems unavoidable in the management of intracarpal trauma. The difficulty is to sensitize the first line physicians for an unstable ligament lesion can be processed before six weeks.