Chirurgie conservatrice par Fibula dans l’ostéonécrose de la tête fémorale

Dominique Le Nen, Brest

Voir la communication complète... Cliquez-Ici

Les auteurs rapportent leur expérience du traitement des ostéonécroses de la tête fémorale par forage et fibula vascularisée. Vingt-six patients ont été opérés, il s’agissait d’une atteinte unilatérale, intéressant 25 hommes pour une femme. Un patient est perdu de vue (hanche non prothésée), un autre est décédé (hanche prothésée).

Résultats

Discussion

L’analyse des résultats ne nous a pas montré de facteurs prédictifs significatifs d’échec. Au plan radiographique :

Il est légitime de considérer l’intérêt de la fibula vascularisée, dont les résultats sont moyens, eu égard au taux de succès important, au taux de satisfaction et à la « simplicité » habituelle des suites d’une arthroplastie de hanche. Il faut considérer la fibula comme un geste de « sauvetage » de la hanche, légitime chez les patients jeunes ayant une nécrose importante à l’IRM.