Analyse du retentissement du prélèvement d’un DT pour reconstruire le LCA :
approche échographique et isocinétique à 6 mois de recul

Rebecca Boissin (CHU Saint-Etienne)
François Chalencon (Clinique mutualiste Saint-Etienne)

communication complète

L'évaluation isocinétique est fondée sur la mesure du travail musculaire à vitesse constante. Cette méthode permet d'étudier la fonction articulaire dynamique à des vitesses similaires à celles du geste sportif.

Appliquée à l'articulation du genou, l'évaluation isocinétique permet la quantification du travail développé par les muscles extenseurs et fléchisseurs pour des vitesses variables ainsi que l'étude du rapport agonistes/antagonistes. Cette méthode constitue un élément objectif supplémentaire utilisable dans l'évaluation fonctionnelle des laxités ligamentaires du genou.

Nous avons souhaité analyser le retentissement du prélèvement d’un seul tendon ischio-jambier : le Demi Tendineux dans le cadre d’un remplacement ligamentaire du LCA (méthode TLS).

50 patients porteurs d'une laxité chronique ont été opérés d’une ligamentoplastie intra articulaire utilisant le Demi Tendineux (DT). Ces patients ont été inclus dans l’étude de façon prospective et continue en excluant les problèmes méniscaux et/ou cartilagineux découvert le jour de la reconstruction.

Ils ont été évalués sur le plan clinique par le système IKDC subjectif et objectif, par questionnaires fonctionnels SF36 en pré opératoire et à chaque révision clinique (J45, J4M, J6M puis J1A). La laxité a été mesurée avec l'arthromètre KT 1000 en pré opératoire, à 6M et 1A.

Ils ont fait l'objet d'une évaluation isocinétique post opératoire à 4 mois puis à 6 mois (ils seront à nouveau tous évalués à 1 an).

Cette évaluation cherche à montrer que les performances isocinétiques maximales sont indépendantes de l'importance de la laxité mais dépendantes d’autres facteurs. Nous cherchons à voir l’incidence du prélèvement d’un seul tendon sur la récupération musculaire.

Nous analysons la récupération musculaire à 90°/s, à 180°/s en comparant le coté sain au coté opéré et nous analysons aussi le ratio fléchisseurs/extenseurs.

Nous cherchons à prouver que la prise de greffe aux dépens de l'appareil fléchisseur en prélevant le seul tendon du DT influence peu le déficit musculaire.

En parallèle de l’analyse isocinétique un suivi échographique a été réalisé à 45 j et à 4 mois par un radiologue expérimenté (une échographie est prévue au contrôle à 1 an). Nous nous sommes intéressés à l’épanchement intra articulaire, aux vis, à l’aspect des parties molles, de la gaine musculaire, du corps musculaire et nous avons mesuré la rétraction musculaire par rapport au creux poplité et par rapport au coté sain.

Nous cherchons à prouver qu’à distance de la chirurgie la gaine musculaire est comblée par une nouvelle structure fibrillaire.

Ce travail s’inscrit dans le cadre d’une thèse de médecine, s’agissant d’un travail prospectif il est en cours de réalisation et nous vous présenterons les 1ers résultats intermédiaires d’une trentaine de patients. C’est pourquoi aucun résultat n’apparaît dans ce résumé.

 

Haut

Retour au sommaire Geco 2009