Les échecs des plasties du LCA.
Fréquence et facteurs d'échec.

Henri ROBERT
Centre hospitalier Nord Mayenne

La communication complète

15 à 25 % des plasties du LCA sont des échecs selon les critères subjectifs (douleur, instabilité) ou objectifs (perte de mobilité, laxité) retenus (4). Les reprises pour récidive de la laxité représentent 10 % des patients soit environ 1500 cas / an en France.

Les facteurs d'échecs ont été étudié et présentés en janvier 2004 à partir d'une étude rétrospective et multicentrique de 50 cas du groupe GRAAL. Ils ont été classés en 3 groupes de causes primaires selon Friedman M (3) :

Causes techniques : mauvaise fixation, mauvais positionnement

Causes traumatiques : nouveau traumatisme sur un genou stable à plus de 1 an de la greffe

Causes biologiques. Si aucune étiologie technique ou traumatique n'est retrouvée, il peut s'agir d'un terrain d'hyper laxité ou bien de non synovialisation correcte de la greffe.

L'étude a porté sur les radios post-opératoires de profil en extension complète de 50 dossiers pour mesurer le positionnement du tunnel fémoral selon les critères d'Aglietti et tibial selon les critères de Howell (2). La position du bord antérieur du tunnel tibial par rapport à la ligne de Blumensâat a été également enregistrée (ATB).

- Les défauts techniques sont :
Mauvaise fixation initiale 4 cas

Malposition tibiale : 28 cas

Malposition fémorale : 30 cas, soit 88%

- Re ruptures vraies : 3 cas soit 6 %,

- Anomalies biologiques : 3 cas soit 6 %.

Ces proportions sont identiques à celles de S. Bollen (1) et viennent prouver que le choix de la greffe, le type de fixation ou la rééducation souvent retenus comme responsables de l'échec anatomique n'interviennent qu'en tant que facteur adjuvant d'un défaut technique. Tous nos efforts doivent maintenant porter sur une amélioration du choix des tunnels et la navigation va devenir un outil déterminant.

Références :

1. Bollen BY. Failed anterior cruciate ligament reconstruction. J Bone Joint Surg 1999 81-B, Supp 3, 278

2. Djian P, Christel P, Roger B, Witvoet J. Evaluation radiologique et IRM des ligamentoplasties . RCO 1994 ; 80 :403)12

3. Frieman MJ. Revision ACL reconstruction. ANAA, Orlando, 1998

4. Harner C, Giffin JR, Dunteman RC, Annunziata C, Friedman M. Evaluation and treatment of recurrent instability after ACL reconstruction. J Bone Joint Surg 2000, 82-A, 1652-64.

 

Retour au sommaire Geco 2005

  Haut

 

© GECO