Maladie de Dupuytren : Pourquoi être mini invasif ?

A. GRAFTIAUX - Haguenau

La communication complète

La maladie de Dupuytren est connue depuis 1831 et correspond à une hyperplasie fibreuse d'un tissu existant : le fascia des doigts et de la main.

Elle toucherait 1 million de personnes en France. Beaucoup sont bien supportées mais certaines moins. S'agissant d'une maladie fonctionnelle, qui a tendance à récidiver, le traitement se doit d'être le moins traumatisant possible.

Les patients peuvent présenter des formes nodulaires, des cordes et/ ou des rétractions.

La fasciotomie à l'aiguille peut être utilisées dans les cordes palmaires essentiellement, digitales très rarement.

Les aponevrectomies segmentaires dans les formes nodulaires essentiellement palmaire.

Les aponevrectomies classiques dans les formes mixtes, étendues, avec rétraction importante. (2 ou plus de la classification de Tubiana)

Il n'y a plus d'indication de l'aponevrectomie totale.

Encore plus mini invasif, les fasciectomies chimiques mais cela est une autre histoire.

Un peu plus de lecture :

La référence actuelle

Dupuytren's disease

Peter Brenner, ghazi M.Rayan

Springer 2003

 

Et bien sur :

Maladie de Dupuytren

Techniques Chirurgicales

EMC

 

Retour au sommaire Geco 2005

  Haut

 

© GECO