L'implant de SUTTER dans le traitement chirurgical de la rhizarthrose à 7 ans de recul.

Y.JACOB (Metz)

 

Dans le traitement chirurgical de la rhizarthrose l'athroplastie avec implant de Sutter représente une technique simple et fiable.

Elle répond aux objectifs des indications de cette chirurgie:

l'indolence

et la conservation de la mobilité de la colonne du pouce.

Elle partage ces objectifs avec la plupart des techniques actuelles.

Mais elle a de plus

Le respect anatomique de la longueur de la colonne du pouce sur les seules ligamentoplasties et la simplicité de la récupération fonctionnelle sur les autres arthroplasties, métalliques.

Il restait à savoir si le matériau siliconique justifiait notre confiance dans la durée.

 

Notre travail a pour objet de faire part de notre expérience de l'implant de Sutter dans le traitement chirurgical de la rhizarthrose.

Il repose sur l'utilisation de l'implant depuis plus de sept ans (300 implants).

Nous le situons dans le cadre de notre pratique, une expérience homogène de la chirurgie de la rhizarthrose depuis 1983.

Ce travail vise en particuliers à préciser l'évolution de nos choix thérapeutiques en matière de chirurgie de la rhizarthrose et sa place dans notre arsenal thérapeutique.

Après un exposé analytique et technique

nous analysons le résultat de l'arthroplastie avec implant siliconique de Sutter

nous comparons cette arthroplastie aux autres techniques, dont

la trapezectomie simple,

la trapezectomie associée à une ligamentoplastie

en faisant part de l'expérience que nous avons des principales techniques de ligamentoplasties , aux arthroplasties métalliques.

 

 

 

 

 

Haut


   Retour au sommaire Geco 2003
 

© GECO