ARTHROLYSES POUR RAIDEUR DU COUDE

 Que peut-on en attendre ?

 A propos d'une étude rétrospective multicentrique de 321 cas.

Alain GRAFTIAUX, Vincent TRAVERS et le Groupes VENUS du GECO

 Communication complète

A partir des facteurs biomécaniques de stabilité du coude et des causes de raideur, l'étude reprend les techniques chirurgicales utilisées, les complications et la rééducation post-opératoire.

L'évolution de la mobilité et de la stabilité est étudiée à l'aide d'un indice de gravité, en fonction des techniques, des étiologies et de l'évolution post-opératoire. Un gain prédictif de mobilité est proposé et analysé.

 

En conclusion des résultats obtenus permettent de proposer une conduite à tenir, des idées directives pour le traitement ainsi que de pouvoir éclairer le patient sur les résultats à en attendre.

Haut


   Retour au sommaire Geco 2003

 

© GECO